à la Une

Dans le monde d’aujourd’hui

Nous sommes au XXIème siècle, ouvert sur la technologie en tout genre, la médecine qui progresse, enfin tant de choses, qui devraient aller de mieux en mieux, mais nous vivons un avenir incertain même un quotidien anxiogène, attentats, le dernier en est il un ?? usine qui brûle, nous respirons de très  » mauvaises choses  » pour notre santé, et la suite bien souvent on la connait,  » CANCER « , soins coûteux, souffrances morales et physiques, enfin bref j’en passe, mais nous oublions aussi une autre chose, la misère humaine qui subsiste, je vous laisse découvrir ou redécouvrir ce texte de Victor Hugo, rien n’a changé ou presque ……… Les siècles passent et les Misérables sont toujours présents.

Bonne fin de semaine, bonne semaine à venir.

La pensée du jour.

La vie est une belle aventure, même si parfois, et souvent pour certains elle n’est pas facile….. Mais c’est la vie ! n’est-ce-pas ? si trop accueillante peut-être s’en lasserait t’on ?? à savoir… Rien n’est parfait dans ce bas monde…

J’ai bien aimé cette pensée, car elle résume à quelque part que tant qu’il y une existence à vivre il y a toujours matière à rêver, avoir des projets, enfin bref continuer la route jusqu’au bout.

Je vous souhaite une agréable fin de semaine à vous qui passerez, et même aux autres d’ailleurs, c’est aussi cela un peu de tolérance.

Nous étions nés pour être heureux .

Non non, ne vous inquiétez pas, je ne divulgue pas ma vie personnelle sur le blog, je voulais vous parler d’un livre que je viens de terminer, dont l’auteur est Lionel Duroy. J’en ai entendu parler dans l’émission de Laurent Ruquier  » On est pas couché  » du samedi soir…… Il en a tellement parlé en bien de ce bouquin que j’ai eu envie de le lire , mais un peu déçue quand même.

Voici le résumé ……

 » Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n’ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le temps de la réconciliation. Paul décide de réunir à déjeuner, dans la maison qui est devenue son refuge, tous les protagonistes de sa tumultueuse existence : ses neuf frères et soeurs, leurs enfants et les siens, et même ses deux ex-femmes.
Viendra qui voudra. Et advienne que pourra.
Le temps d’un singulier repas de famille, Lionel Duroy parvient à reconstituer tous les chapitres essentiels de la vie d’un homme. Avec sa profondeur psychologique habituelle et l’élégance de son style, il livre ici un récit vibrant de vérité sur les liens indestructibles de l’enfance, la résilience et la paix enfin retrouvée. « 

Bonne lecture si cela vous tente, mais surtout agréable week end automnal.