Le blé

de la Sainte Barbe.

En Provence, le 4 Décembre, jour de la Sainte Barbe on plante du blé dans une coupelle…

Planter le blé de la Sainte Barbe, 20 jours avant Noël, soit le jour de la Sainte-Barbara, reste une des traditions calendales les plus suivies en Provence. Cette tradition nous vient de l’époque romaine, et la légende indique que si la germination se fait bien et si le blé est vert, la prochaine moisson sera abondante. Mais d’où vient cette tradition ?

Sainte Barbe était la fille de Dioscore. Belle et jeune, elle était jadis très courtisée en Provence. Seulement, au grand dam de son père, elle préféra se consacrer à Dieu qu’aux hommes. Dioscore la fit enfermer dans une tour uniquement éclairée par deux fenêtres, où elle réussit tout de même à recevoir un enseignement chrétien, et à se faire baptiser. Apprenant cela, son père la menaça de son épée, mais elle réussit à s’enfuir et se réfugia dans le creux d’un rocher qui, selon la légende, s’entrouvrit pour lui donner asile. Mais elle fut dénoncée par un berger qui reçu comme punition la transformation de son troupeau de moutons en sauterelles. Elle se retrouva alors emprisonnée et dû renoncer au christianisme et épouser un païen. Ne voulant pas renier Dieu, Barbe fut victime de nombreuses tortures, et finalement, son père lui trancha la gorge avec ses propres mains. Dioscore fut alors frappé par la foudre, tel fut le châtiment céleste.


Etape 2 : Planter le blé le 4 décembre

Afin de ne jamais oublier Sainte Barbe, les provençaux plantent du blé dans 3 coupelles, le jour de la Sainte Barbe (transformée par l’église en 1969 en Sainte Barbara), le 4 décembre. C’est là le début réel des fêtes calendales (de Noël) en Provence. Lors du gros souper, trois coupelles de blé sont disposées sur la table. Les trois coupelles représentent la trinité, que l’on retrouve également parmi d’autres traditions provençales. La tradition veut que si le blé est bien germé le 25 décembre, la moisson suivante sera bonne. On dit également à cette occasion : Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn !


Etape 3 : Le blé est prêt pour le Gros Souper
Si vous souhaitez faire pousser du blé, il faut faire germer du blé dans des coupelles couvertes de cotons humides. Vous trouverez aisément des petits sachets de blé dans toutes les boulangeries au profit d’oeuvres humanitaire, ou alors pendant la Foire aux Santons de Marseille. Veillez tous les jours à humidifier le coton, sans noyer les graines. Un petit conseil tout de même : de nos jours, pour avoir du blé bien germé le jour de Noël, ne le plantez plus le jour de la Sainte Barbe, mais avec une semaine de décalage (dû aux températures élevées dans nos maisons actuelles)… sinon, le jour de Noël, votre blé aura trop grandi et retombera sur lui-même, et vous serez alors obligé de le maintenir artificiellement avec de petits rubans !
 Source : Notre Provence/Tradition..
Publicités

Auteur : wzeig

Je suis Provençale, jusqu'au bout des ongles... Je suis franche et j'essaie d'être loyale envers ceux que j'aime, ou j'estime.. Mais...... je suis détestée aussi, de toute manière, qui ne l'est pas ! haha !!

8 réflexions sur « Le blé »

  1. Bonjour chère wzeig – c’est une des belles traditions des Noël provençaux que tu expliques si bien.
    Si le blé pousse un peu trop, les petit rubans, c’est joli aussi !
    Bises avec mes mercis et mes amitiés – Bonne fin de semaine 🙂 france

    J'aime

  2. Bonsoir wzeig,
    Je suis ravie de découvrir vos traditions, je ne connaissais nullement cela. Ceci est alors au milieu des 13 desserts sur votre table ?
    Je ne pense pas que nous ayons de tels rituels en Picardie, ou alors nous les avons oublié.
    Bon week-end Zweig !
    Bisous bisous 🙂

    J'aime

    1. Pour répondre à ta question Fanfan, tu peux me tutoyer… c’est fait pour orner la crêche, car croyant ou pas, c’est un peu une tradition en Provence, et ensuite sur la table de Noël, ça peut servir comme tu le vois,2 fois… Je ne suis pas certaine que tout le monde fasse de même, moi la première, j’oublie selon les années !

      Bises

      Aimé par 1 personne

  3. ah je suis contente, ecoutes, j’avais un couple d’amis dont l’homme etait marseillais, helas raison demenagement je les ai perdu de vue, elle , s’etait ma meilleure amie a la pension, et nous sommes restées amies jusqu’a la naissance de nos enfants, et puis elle a rencontré un marseillais, ils habitaient en region parisienne, mais helas il est retourné au pays avec elle , mais ! je me souviens du truc de la creche, il fallait mettre des lentilles ou du blé, je savais plus, je le disais a mes enfants, mais je me souvenais plus vraiment,
    et là sur ton billet j’ai l’explication,
    cela me plait,
    je savais pas que c etait pour la sainte barbe,
    trop contente,
    je vais faire cela
    bisous

    J'aime

    1. Bon week end Kmaidy.. je n’arrive pas à mettre des commentaires sur tes billets, je suis désolée, je voulais te dire que j’apprécie les photos du marché de Mulhouse, que de belles étoffes… c’est superbe…. Merci de ce partage.

      Bises, amitié

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s