Découverte

du Chloroforme.

 

Pas d’inquiétude , vous ne vous endormirez pas comme cela !

 

 

Résultat d’images pour chloroforme

Traitant l’alcool éthylique par le « chlorure de

chaux », Soubeiran prépare en 1831 le chloroforme.

Il en rend compte dans une publication

modestement intitulée ‘Recherches sur quelques

combinaisons du chlore’ qui parait dans les Annales

de Chimie et de Physique.

Cette découverte est attribuée également à Justus

von Liebig, célèbre chimiste allemand, et

à l’américain Samuel Guthrie. Si l’on s’en tient

aux dates de publication des travaux de ces derniers,

1832, la priorité de la découverte revient à

Soubeiran.

En fait, Soubeiran et Liebig se sont mépris tous

deux sur la nature du produit qu’ils ont décrit,

et c’est Jean Baptiste Dumas qui, plus tard, lui

a donné le nom de chloroforme et en a décrit la

constitution et les propriétés physico-chimiques.

En outre, le chloroforme s’altère rapidement à

l’air en oxychlorure de carbone toxique. Jules Regnault,

successeur de Soubeiran dans ce qui était

l’ancêtre de l’Ageps : la Pharmacie Centrale, proposa,

après une étude complète des dérivés du

méthane, la stabilisation du chloroforme par des

faibles quantités d’alcool éthylique évitant aussi

sa dégradation rapide et sa transformation en

phosgène toxique.

L’intérêt médical du chloroforme apparaît lorsque

le britannique James Young Simpson d’Edimbourg

l’utilise comme anesthésique obstétrical

pour la première fois le 19 janvier 1847. Son

succès définitif est acquis le 7 avril 1853, jour

où John Snow l’administre à la Reine Victoria, qui

met ainsi au monde sans douleur son quatrième

enfant, le prince Léopold, et lance par là même la

mode de « l’anesthésie à la Reine ».

A la mort d’Eugène SOUBEIRAN, en 1858, l’anesthésie

au chloroforme était couramment pratiquée.

Malheureusement la mauvaise qualité des

mélanges anesthésiques fut fatale à de nombreux

patients. L’anesthésie est aujourd’hui réalisée au

moyen de médicaments beaucoup plus sûrs.

Cette phase thérapeutique reste cependant délicate

à maîtriser nécessitant des précautions particulières

(consultation pré-opératoires, salles de

réveil adaptées).

Dominique Pradeau (Source)

Eugène Soubeiran

 

 

Eugène Soubeiran

Issu d’une famille protestante originaire des Cévennes, Soubeiran fait

ses humanités au lycée Louis-le-Grand de Paris. Son père ayant fondé à

Houilles (Seine-et-Oise) une blanchisserie où il applique le pouvoir décolorant

des lessives alcalines et du chlore décrit par Berthollet, Eugène a

ainsi l’occasion de s’intéresser à la chimie du chlore.

Il débute des études de pharmacie à Montpellier puis les poursuit en

1816 à Paris dans l’officine Montillard rue Saint-Honoré. Travailleur opiniâtre,

il est reçu 2e au concours de l’internat en Pharmacie en 1819,

ce qui lui permet d’être nommé élève chimiste à la Pharmacie Centrale

des Hôpitaux récemment installée dans l’Hôtel de Miramion, quai de la

Tournelle.

En juin 1823, il devient Pharmacien des Hôpitaux et prend le service de l’Hôpital de la Pitié qu’il

quitte en 1832 pour la direction de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux, ancêtre de l’Ageps que nous

connaissons aujourd’hui.

1 • oxydation de l’éthanol

CH3 – CH2-OH + (CIO)2 Ca 2 CH3 – CHO + CaCl2 + 2H2O

2 • Chloruration de l’acétaldéhyde en chloral

2CH3 – CHO + 3(CIO)2Ca 2CCl3CHO + 3Ca(OH)2

3 • Dédoublement de l’hydrate de chloral en chloroforme et formiate de calcium

2CCl3 – CHO + Ca(OH)2 2CHCl3 +Ca(HCO2)2

 

 

 

Publicités

Auteur : wzeig

Je suis Provençale, jusqu'au bout des ongles... Je suis franche et j'essaie d'être loyale envers ceux que j'aime, ou j'estime.. Mais...... je suis détestée aussi, de toute manière, qui ne l'est pas ! haha !!

2 réflexions sur « Découverte »

  1. tu veux nous endormir annie ?
    j’ignorais tout de cette histoire , c’est tout à fait inattendu comme sujet , j’adore !
    tu écris  » L’anesthésie est aujourd’hui réalisée au
    moyen de médicaments beaucoup plus sûrs. »,
    sauf si l’on est allergique à un curare comme cela fut mon cas ,
    mauvais souvenir !
    avec des bises te souhaite bonne fin de semaine !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s