Nous étions nés pour être heureux .

Non non, ne vous inquiétez pas, je ne divulgue pas ma vie personnelle sur le blog, je voulais vous parler d’un livre que je viens de terminer, dont l’auteur est Lionel Duroy. J’en ai entendu parler dans l’émission de Laurent Ruquier  » On est pas couché  » du samedi soir…… Il en a tellement parlé en bien de ce bouquin que j’ai eu envie de le lire , mais un peu déçue quand même.

Voici le résumé ……

 » Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n’ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le temps de la réconciliation. Paul décide de réunir à déjeuner, dans la maison qui est devenue son refuge, tous les protagonistes de sa tumultueuse existence : ses neuf frères et soeurs, leurs enfants et les siens, et même ses deux ex-femmes.
Viendra qui voudra. Et advienne que pourra.
Le temps d’un singulier repas de famille, Lionel Duroy parvient à reconstituer tous les chapitres essentiels de la vie d’un homme. Avec sa profondeur psychologique habituelle et l’élégance de son style, il livre ici un récit vibrant de vérité sur les liens indestructibles de l’enfance, la résilience et la paix enfin retrouvée. « 

Bonne lecture si cela vous tente, mais surtout agréable week end automnal.

Auteur : wzeig

Je suis Provençale, jusqu'au bout des ongles... Je suis franche et j'essaie d'être loyale envers ceux que j'aime, ou j'estime.. Mais...... je suis détestée aussi, de toute manière, qui ne l'est pas ! haha !!

16 réflexions sur « Nous étions nés pour être heureux . »

    1. Bon week end Eveline.

      Je n’ai pas trop adhéré à ce livre, pourtant la critique était bonne, comme quoi…. Ce déballage familial, tellement commun à certaines familles que ce n’est pas s’évader de lire ce livre…

      Bon après-midi.

      Bises

      Aimé par 1 personne

  1. Bonjour wzeig,
    J’ai lu de cet auteur « Echapper »
    https://fanfanvaconsin.wordpress.com/2015/07/11/echapper/
    Si cela te tente !
    Pour autant je vais m’abstenir, car le grand déballage familial ne me tente pas du tout. J’ai une vision de la sphère familiale plus intimiste, ce genre de publication me heurte.
    Les goûts et les couleurs ne se discutent pas 🙂
    Merci wzeig, très bon week-end à toi aussi, plein de bisous tendresse

    J'aime

    1. Bonjour Fanfan,

      Je vais regarder ton lien, merci….
      Je n’ai pas trop apprécié ce déballage familial, ça m’a mis mal à l’aise, tellement pas facile une vie normale, en famille… alors un écrivain, pour se faire du  » fric « , pardon de ma franchise, qui décrit ses souvenirs d’enfance douloureux, car les parents étaient des  » phénomènes « , et se fâcher avec frères et soeurs…. Je me demande !!

      Enfin, j’ai essayé, mais je n’ai pas adopté.. MDR.

      Bon après-midi.

      Bises affectueuses.

      Aimé par 1 personne

      1. Coucou wzeig,
        De rien !
        Par contre à l’époque ou j’ai lu ce livre de Duroy, je ne savais pas qu’il écrivait sur sa famille…Donc mon approche est tout autre 😉
        Je suis entièrement en accord avec toi wzeig. Laver son linge sale ainsi ne me convient pas non plus. Alexandre Jardin à fait cela avec son roman « Quinze ans après », j’adorais cet auteur, il me faisait rêver. J’ai détesté ce qu’il a écrit, depuis je ne lis plus aucun de ses livres.
        Delphine de Vigan a fait la même chose avec « Rien ne s’oppose à la nuit », depuis je n’arrive plus a approcher un livre de cet auteur non plus. On m’avait dis à plusieurs reprises, lis ce livre il est très bien…Oups, nous n’avons pas la même façon de voir les choses mesdames…
        Tu as fais ton opinion wzeig, tu peux donc en parler en connaissance de cause 😉
        Bonne après-midi à toi !
        Bisous affectueux 🙂

        J'aime

  2. Intéressante, cette histoire!
    Les ‘perturbations’ de l’enfance sont à l’origine de beaucoup d’autres soucis. Notamment, la fâcherie des frères et sœurs.
    Certains préfèrent ‘enfouir’ les difficultés donc, nier en bloc l’existence-même des tensions, et d’autres décident d’affronter leur mal être. Ça finit par créer de sacrées discordes… Mais quand on décide d’affronter, c’est bon d’aller jusqu’au bout. Et ça fait tellement de bien.
    Je te souhaite un excellent weekend. Bises.

    J'aime

    1. Bon week end chère Colette..
      C’est peut-être qu’il ressemble à une banale vie que je n’ai pas trop apprécié ce livre… Car toute vie qui se respecte, n’est ce pas ?? n’est pas toujours facile à gérer….surtout bien souvent la famille.

      Bises

      J'aime

  3. Très en retard sur ma liste de livres à lire, j’en suis à peine au quart du très classique « À l’ouest rien de nouveau ». Alors je te remercie de m’éviter celle d’un déballage qui n’apporte rien! Pas du tout dans le même style, as-tu lu « Devenir » de Michèle Obama, très médiatisé lui aussi, mais qui m’a beaucoup touchée? Je me demande souvent comment elle et son mari vivent la gouvernance américaine actuelle…
    Bonne semaine, Annie, bises bourbonnaises!

    J'aime

    1. Bonsoir Joëlle, tu as raison, je ne te conseille pas ce livre, mais bon tous les goûts sont dans la nature….. J’en ai entendu parler de ce livre dont tu parles, je note, et pourquoi pas après tout ?
      Ha c’est certain qu’en Amérique actuellement c’est un peu n’importe quoi, mais bon, je ne suis pas Américaine pour juger..
      Bonne soirée….. Bises Vauclusiennes.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s